logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11.05.2016

Les Saints de glace

Attention aux Saints de Glace !

Tous les jardiniers savent qu'il est prudent d'attendre que les Saints de glace soient passés avant de mettre les plantations en pleine terre.
Ces 3 Saints : St Mamert, St Pancrace et St Servais indiquent  "traditionnellement" les derniers jours où des gelées nocturnes peuvent se produire, les 11, 12 et 13 mai.
Un 4ème Saint, plus tardif est St Urbain (25 mai) qui est aussi connu dans les régions froides de la France : Alsace, Lorraine.
st-mamert.jpg
Saint Mamert

Archevêque de Vienne. Il se consacre également à l’étude de la théologie. En 463, il entre en conflit avec le Pape Saint Hilaire au sujet des privilèges au diocèse d’Arles. Il est le créateur des processions des Rogations et il fait bâtir une église consacrée à Saint-Ferréol (+477) Saint Mamert est le premier du terrible trio des trois "Saints de glace". 

st-pancrace.jpg
Saint Pancrace

Fils d’un couple de phrygiens, Pancrace devient très tôt orphelin, et c’est son oncle Denys de Rome qui le recueille et se charge de son éducation. Refusant de sacrifier aux idoles, il subit le martyr sous le règne de Dioclétien, alors qu’il n’est âgé que de 14 ans (en l'an 304). Saint Pancrace est le second des trois "Saints de glace"

st-servais.jpg
Saint Servais

D’origine arménienne pour certains auteurs et juive pour d’autres, Saint Servais serait devenu le premier évêque de Tongres (en Belgique flamande) en 335. Il semble également admis qu’il aurait participé au concile de Cologne, convoqué dans le but de chasser l’évêque hérétique qui y siégeait et qu’il aurait fait partie d’une ambassade envoyée par le tyran Magnence auprès de Constance, l’empereur d’Orient. C’est au cours de ce voyage qu’il aurait fait la connaissance de Saint-Athanase, à qui il aurait ensuite apporté son soutien lorsque ce dernier fut condamné à l’exil par les Ariens. Saint Servais aurait également été présent au concile tenu en l'an 359 à Rimini, en Italie. Doté du don de prophétie, il aurait prédit que les Huns envahiraient la Gaule au siècle suivant (+384) Saint-Servais est le troisième et dernier des trois "Saints de glace".

(Sources : "Mon Journal" le blog de Philippe)

Croire ou ne pas croire aux légendes, telle est la question, avec le changement climatique !

07.05.2016

Le Musée de l'Art du sucre et du Chocolat

"Le Musée de l'Art du sucre et du chocolat"

haut de la Cité

81170-Cordes sur Ciel

Bonne dégustation !

15.04.2016

A la mémoire du Général Charles de Gaulle

Le Général De Gaulle 22 Novembre 1890 - 9 Novembre 1970

Croix Lorraine ter.jpg

Origines du Général.jpg

 La Boisserie.jpg

Colombey-1.jpg

La Boisserie1.jpg 

La Boisserie à Colombey les Deux Eglises

 Rassemblement-2.jpg

Rassemblement-4.jpg

Rassemblement-3.jpg

france.gifSalut Public.jpgfrance.gif

Paris libéré-1.jpg

Une page de l'Histoire qui ne s'oublie pas . . .

croix.gif

 

 

10.04.2016

Le dire avec des fleurs

 

"N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus

et que les vents joueraient volontiers dans vos cheveux ".

Khalil Gibran

 

03.04.2016

Innocence

lapin.gif

Souris pentres.gif

déplacez votre souris-loupe sur chaque image

  Chat mignon.gifSouris pentres.gif

01.04.2016

Printemps !

Ma prairie.JPG

30.03.2016

Hommages à Simone, Edmond & Dominique

Pensées6.gifSimone-Edmond2.jpgDominique.JPG

                 Hommage à Simone, ma Chère Soeur regrettée, pensées pour Edmond & Dominique

    Requiem "in Paradisum" Gabriel Fauré 

Pensées6.gifPensées6.gifPensées6.gifPensées6.gif 

 

27.03.2016

PAQUES

Lis1.gifLis1.gifLis1.gifLis1.gifLis1.gif

 Lyon-St-Jean.jpg

Eglise Saint-Jean de LYON
 

 

PAQUES, fête de la résurrection

Le mystère de la résurrection du Seigneur.

 

"Il est ressuscité !"

Pâques est une fête religieuse chrétienne commémorant la résurrection de Jésus-Christ, le troisième jour après sa passion et sa crucifixion le Vendredi Saint, veille du sabbat. C'est le jour le plus saint du calendrier chrétien. Il marque la fin du jeûne du Carême.

La fête de Pâques est la plus importante pour le chrétien.
 c'est la fête la plus ancienne au centre de l'année liturgique.
 Elle célèbre la résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l'élément central de la foi chrétienne.
 En même temps elle nous fait participer à sa résurrection en célébrant notre passage de la mort à la vie.
 C'est la bonne nouvelle de la victoire de la vie.
 Pâques se célèbre dans une joie communicative.
 

Evangile selon Saint Jean :

 

"Dieu a tant aimé le monde
qu'il a donné son Fils unique
Ainsi, tout homme
qui croit en lui ne périra pas
mais aura la vie éternelle
"


"Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie, Alléluia !"

 

Lys.gifLys.gifLys.gifLys.gifLys.gif

Vivaldi : Gloria  " Et in terra pax hominibus bonae volontatis"

ligne irisée.gif

22.03.2016

Le Musée de Guignol à LYON

 note_music_008[1].gif

Pierre BACHELET : "Marionnettiste"

WP_20150628_016.jpgGuignol Lyon1.jpg

guignol, muséeWP_20150628_023.jpg

WP_20150628_040.jpg

WP_20150628_030.jpgWP_20150628_028.jpgWP_20150628_036.jpg

 

WP_20150628_032.jpgWP_20150628_034.jpgWP_20150628_037.jpg

WP_20150628_027.jpgWP_20150628_019.jpgWP_20150628_044.jpg

WP_20150628_026.jpg 

20.03.2016

Dimanche des RAMEAUX

                                     
 
 
      Le Dimanche des Rameaux
 
Six jours avant la Pâque juive, Jésus retourne à Jérusalem. La foule a tapissé le sol de Rameaux verts pour acclamer Jésus lors de son entrée dans la ville.
 
C'est en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux (de buis, oliviers, lauriers ou palmiers, selon les régions. Ces rameaux, une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession : marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ.

Le dimanche qui précède la fête de Pâques, appelé « dimanche des Rameaux et de la Passion », l'Église célèbre solennellement, avant la messe, l'entrée messianique du Seigneur à Jérusalem, telle que les quatre évangiles la rapportent : « La foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (Jn 12, 12-13).

Ces paroles sont chantées comme Antienne d'ouverture au lieu, différent de l'église, où les fidèles se sont réunis : après une brève allocution, le célébrant bénit les rameaux (en Occident, il s'agit ordinairement non de palmes, mais de buis ou de lauriers) ; le diacre ou, à son défaut, un prêtre, lit le récit évangélique de l'entrée messianique de Jésus et l'on se rend en procession jusqu'à l'église.
La messe de la Passion commence alors par la Prière d'ouverture. La tradition chrétienne veut que l'on emporte, après la messe, les rameaux bénits, pour en orner les croix dans les maisons : geste de vénération et de confiance envers le Crucifié.
(Source : Dom Robert Le Gall - Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés)
 
 
P1030333.JPG 

Publié dans Religion | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique